Signature de la Convention Territoriale Globale (CTG)

Au terme d’1 an de travail, mercredi 30 novembre, la Convention territoriale globale (CTG) a été signée par l’ensemble des communes de la Communauté de communes Thoré Montagne Noire, la mairie de St-Amans-Soult, la mairie de Pont-de-l’Arn et la CAF du Tarn.
La CTG est une convention de partenariat favorisant la territorialisation de l’offre globale des services de la branche famille de la CAF en cohérence avec les politiques locales, avec le soutien d’autres partenaires.
Basée sur un diagnostic partagé des besoins sociaux du territoire, elle fixe pour 3 ans les priorités sur la petite enfance, l’enfance, la jeunesse, la santé et le handicap, les seniors, l’accès aux droits et services, l’animation de la vie sociale.ok.jpg


Les principaux enjeux qui ressortent sur le territoire sont :
- Le soutien aux familles
- La lutte contre la désertification médicale
- L’inclusion des handicapés
- L’accompagnement du vieillissement
- L’amélioration de l’accès aux services et aux droits
- Le développement de l’animation territoriale pour améliorer le lien social


Les objectifs stratégiques retenus sont de :
- Conforter et renforcer les modes d’accueil individuels et collectifs des enfants et développer une stratégie enfance-jeunesse de territoire en lien avec les stratégies communales
- S’attacher à renforcer la présence médicale et avoir une politique territoriale
- Connaître les publics en situation de handicap
- Informer et faire le lien entre les acteurs liés au vieillissement et développer des actions de prévention et lutter contre l’isolement
- Développer et promouvoir la proximité et l’accessibilité des services pour prévenir la précarité et les phénomènes d’exclusion
- Favoriser l’action et l’implication citoyenne
- Mieux intégrer les nouveaux habitants au territoire


16 fiches actions ont été élaborées pour mettre en œuvre la CTG dans les prochaines années :
1. Maintenir et accompagner les 4 structures petite enfance et les 4 structures enfance/jeunesse existantes dans leur quotidien
2. Promouvoir et accompagner le métier d’assistante maternelle par des actions de communication et des rencontres
3. Etudier les possibilités de coordination entre les 4 structures petite enfance du territoire
4. Harmoniser l’offre périscolaire et extrascolaire sur le territoire pour offrir la même qualité de service
5. Valoriser les actions de parentalité mises en place et accompagner de nouvelles initiatives de parents pour toutes les tranches d’âge petite enfance, enfance et jeunesse
6. Elaborer un diagnostic partagé spécifique au public jeune de l’Est du territoire afin d’identifier leurs besoins et attentes
7. Déterminer les missions et coordinations du pôle enfance-jeunesse
8. Tisser des liens entre les structures médicales du territoire
9. Créer un groupe projet avec d’autres acteurs afin de repérer et connaître les besoins des personnes handicapées
10. Lutter par des actions concrètes contre l’isolement des seniors et prévenir la vieillesse
11. Réfléchir et évaluer l’opportunité d’un CIAS pour les communes ne disposant pas de CCAS
12. Etudier l’opportunité d’un guide numérique des services en lien avec les applications existantes sur le territoire en veillant à son actualisation
13. Coordonner les initiatives en matière d’accès et de formation au numérique et animer le réseau en partenariat avec la Maison France services de St-Amans-Soult
14. Déterminer des leviers et les prioriser pour résoudre une partie des problèmes de mobilité
15. Mettre en place un groupe de pilotage pour réfléchir et élaborer le projet social en vue d’une demande d’agrément d’Espace de vie sociale (EVS) itinérant
16. Améliorer l’accueil des nouveaux habitants en lien avec les habitants du territoire


Le financement
Sans compter la part des collectivités, l’enveloppe annuelle versée par la CAF pour notre territoire sera de 241 801 € répartis de la manière suivante :
- 40 513 € pour la coordination et l’animation de la Convention territoriale globale (une chargée de coopération CTG, une coordinatrice et un coordinateur de proximité)
- 40 800 € pour La Petite Loco
- 34 000 € pour Passerelle
- 34 000 € pour Les Snorky’s
- 16 782 € euros pour la MJC St-Amans/Albine
- 3 095 € euros pour la MJC St-Baudille
- 25 760 € pour Les Galopins
- 29 430 € pour l’Amicale laïque (périscolaire, extrascolaire et jeunesse)
- 17 421 € pour le SMIX de St-Amans
Soit au total une enveloppe de 725 403 € pour les 3 années de conventionnement (2023-2025).

Page Facebook


Ce site utilise des cookies et technologies similaires pour son fonctionnement.